Jour 4: Nairobi Luna Park

On rit jaune quand on a mal au foie

Eunice se plaignait de maux dans la zone du foie, sans doute à cause de son traitement contre la malaria. Mais ce matin, elle est en pleine forme, et nous pensons toutes les deux que c’est grâce à mon remède. Comme le traitement anti-palu est lourd sur un mois, j’avais apporté du Desmodium pour soulager mon vieux foie qui a bien assez à faire avec la bière que je lui envoie. c’est à base d’argile, d’eau de mer filtrée, et de cette plante nommée desmodium.

Donc nous « brunchons » gaiement en évoquant des souvenirs d’enfance, quand Eunice se met à m’expliquer à quoi les enfants s’amusent au fin fond de la brousse. Je suis devenue verte je crois, et Eunice riait aux éclats sans comprendre ma sensibilité.

Mieux vaut pas voir ce qui suit…

Recette pour pas s’ennuyer au village des Luos:

Trouvez un sac solide. Attraper une portée de chatons. Mettez les dedans. Fermez le sac. Faites tournoyer vivement en riant très fort. Lancez le plus loin possible. Vérifiez la cuisson si vous en avez le courage: ouvrez le sac, et jetez « ce qu’il y a dedans » sur vos camarades pour rire.

Autre version: attachez le sac à une branche d’arbre, et frappez dessus avec un bâton…. non j’arrête ça me rend malade. J’ai expliqué à Eunice que je ne voulais pas les détails et que faire souffrir les animaux ne me faisaient pas beaucoup rire. Elle ne voyait pas trop ce qui me choquait, et répétait: « Mais on était petits! »

Ensuite elle m’a expliqué qu’elle rendait grâce à ses parents de l’avoir battue très fort pour qu’elle ne dévie pas du droit chemin. Waouh.

L’après-midi, je retourne avec Georges au centre ville. Que dis-je! J’emmène Georges au centre ville. C’est moi qui conduis! A droite! Une voiture anglaise! A Nairobi! Je ne sais pas comment on a survécu.

Attractions et répulsions

Au centre commercial, Georges va se faire cirer les chaussures. Moi je n’avais jamais vu ça avant. Faut dire que je n’ai pas beaucoup bourlingué.

le stand 6 sièges des cireurs

Ensuite on se rend au marché Maassai, il faut quand même que j’aille voir ça. Nous passons les grilles et un homme vient directement me « protéger », et essayer de me « faire faire de bonnes affaires ». Je me sens immédiatement très mal. Il nous suit partout, tout le temps, c’est très oppressant. Je demande à Georges s’il peut lui dire de nous lâcher, mais je vois qu’il n’ose pas. Je trace vers la sortie. J’ai eu le temps de voir de belles vieilles Maassais qui vendaient de beaux articles, mais tous ces types qui tournent autour pour faire leur marge, ça me fait fuir. Georges essaie de m’expliquer qu’il était de bonne foi et si j’avais pris plusieurs articles, il m’aurait obtenu un prix. Mouais. Et si j’ai envie de discuter moi-même avec les vendeuses?

Pauvre Georges, il trouve que les Européennes ont un sacré caractère! Il m’emmène au Luna Park, où nous rejoignons son cousin avec femme et enfants. On sirote nos Tusker, quand un homme en costard se dirige vers nous, nous serre la main chaleureusement et repart aussitôt. Georges est scotché: il s’agit d’un homme politique connu à Nairobi. Voilà son explication: Voyant qu’il y avait une Blanche à la table, il est venu serrer des paluches, car il a supposé que nous étions des gens importants!

LA bière kenyanne

Sur le chemin du retour, je demande à Georges si je peux prétendre être une femme importante. Par exemple, est-ce que je peux me faire passer pour la femme du ministre français des affaires étrangères? Selon Georges, je peux, personne ne va le mettre en doute. Même si je suis vêtue comme un sac? Oui, les Blanches peuvent se permettre de porter n’importe quoi, on les respecte…

J’ai bien envie de jouer à la dame importante, mais n’est-ce pas un peu immoral? Enfin, le simple fait d’imaginer des situations nous fait rire et me suffit.

Finalement, ce soir-là, on a mangé mon boeuf bourguignon… avec les doigts… et on entendait les mouches voler! Hmmmm…

Publicités

2 réflexions sur “Jour 4: Nairobi Luna Park

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s