Conseil avant départ

Bien se préparer avant le départ

 

Vous allez partir en vacances avec une des agences locales que je recommande; voici quelques conseils et informations pour la préparation de votre voyage.

 

GENERALITES

 

Située juste en dessous de l’équateur, la Tanzanie est un pays sympathique et stable. Diverses religions et cultures y cohabitent harmonieusement. Depuis 1964, ce pays de 45 millions d’habitants est constitué de l’ancien Tanganyika, de Zanzibar et d’autres petites îles. Dans cette république démocratique, le tourisme joue un rôle économique majeur; sont également importantes pour son développement, les ressources naturelles du sol telles que la tanzanite, l’or, le café, la noix de cajou.

La langue nationale est le swahili, autant que l’anglais; de plus chaque région a sa langue et sa culture propre. Il n’est pas rare de croiser des enfants de dix ans qui parlent 3 langues! Heureusement vous avez des bases de swahili. Mais si! Vous savez au moins dire docteur, ami, lion, monsieur et « pas de problème »:

 

la philosophie swahilie!

la philosophie swahilie!

Docteur= daktari ; monsieur= bwana ; ami = rafiki (c’est le nom du singe hybride babouin-mandrill dans le Roi Lion) : et lion = simba!

 

VISAS

 

 Les visiteurs provenant des Etats Unis et d’Europe doivent s’acquitter de 50$ à leur arrivée à l’aéroport pour un visa de tourisme. On peut le faire faire avant le départ, mais il y a plus rapide et facile: sauf si vous arrivez au milieu de la nuit et souhaitez sortir de l’aéroport au plus vite, autant le faire en arrivant, avant de passer le poste frontière, au guichet des visas des aéroports de Dar es Salaam, Zanzibar ou Kilimanjaro.

 

CLIMAT

 

La Tanzanie a deux saisons de pluies: la longue en mars-avril et la courte en novembre-décembre. Le reste de l’année le climat est sec. La température varie selon l’endroit: à Dar es Salaam il a tendance à faire chaud et humide, tout comme au Lac Natron entre décembre et février. Arusha, le Serengeti et le Ngorongoro sont en altitude, les nuits peuvent y être fraîches. Les sommets du Kilimanjaro et du Mont Meru approchent les conditions arctiques. A Zanzibar, il fait beau toute l’année avec quelques heures de pluie en mars- avril et en novembre-décembre..

Mais la Tanzanie est aussi victime du changement climatique, et comme partout, il n’y a plus de saison!

Vous trouverez ici un super site pour connaître la météo, les moyennes de températures et précipitations. Entrez le nom d’une ville puis amusez vous avec les petites icônes à gauche pour tout savoir du temps.

 

ARGENT

 

Avant de partir, prévenez votre banque de votre séjour pour éviter qu’elle ne gèle votre compte si elle s’aperçoit de transactions avec la Tanzanie. Le pays est sur liste noire auprès des banques paraît-il.

Attention, les dollars datant d’avant 2005 ne sont plus acceptés. Vérifiez la date sur les billets que le bureau de change vous remet.

 

De poche

1€= 2200 TZS (vérifier cours en vigueur)

1$= 1600 TZS (vérifier cours en vigueur)

Le shilling tanzanien ou Tischilling ne circule pas hors de la Tanzanie. Vous pouvez apporter des dollars ou des euros et passer au bureau de change pour en avoir quelques uns. Les boutiques de cadeaux prennent souvent les dollars, mais si vous voulez acheter des sweat bananas (hmmm!) à une mama qui passe, mieux vaut la régler en shillings. Il est toujours plus avantageux d’acheter avec la monnaie locale. Il arrive que les taux de conversion appliqués soit très personnels, on trouve parfois un objet à 10$ qui, si on souhaite payer en shillings est finalement à 10,000TZS (6$). On arrondit un peu, alors à vos talents de marchandage!

 

2000 TZS

2000 TZS

Pourboires

Les pourboires sont généralement un important budget à prévoir.

En safari comme lors d’un trek, il est d’usage de remettre une enveloppe par personne contenant le pourboire de chacun. Il est vrai que cette tradition n’encourage pas les agences à rémunérer correctement leur personnel, puisque de toute façon, le pourboire peut compenser. Je ne connais qu’une agence qui rémunère de façon équitable et s’inscrit dans une véritable démarche de tourisme responsable, Osiwoo Safaris. Les guides et chauffeurs, grâce à des conditions de travail justes et sécurisées, ne demandent pas de pourboire au client et ne cherchent donc pas à faire du zèle pour les obtenir.

Ailleurs, voici les montants moyens indiqués par jour par personne:
Guide: 20$
Chauffeur: 20$
Cuisinier: 15$

L’organisme Tanzanian National Parks (TANAPA) a même officiellement mentionné les tarifs des pourboires sur son site à propos de l’ascension du Kilimanjaro http://www.tanzaniaparks.com/fr/kili.html

Guide: 20$

Cuisinier: 15$

Porteur: 10$

Évidemment faire l’ascension seul revient très cher, c’est pourquoi il est conseillé de partir en groupe pour partager ces frais supplémentaires; bien que plus le groupe est grand, plus le nombre de guides et porteurs est important.

 

Mendicité

S’il est toujours bienvenu d’aider de quelques pièces des personnes handicapées ou malades qui n’ont pas les moyens de subvenir à leurs besoins, il est fortement déconseillé de donner de l’argent aux enfants qui n’y verront qu’un moyen plus facile de vivre et cesseront d’aller à l’école. Même distribuer des bonbons, stylos, ou quoique ce soit les incite à attendre la même chose des prochains « Mzungu » (« Blancs »). Si vous apportez des affaires scolaires, merci de les remettre à un adulte en charge d’une association ou d’une communauté. Si vous souhaitez vraiment donner un objet à un enfant, nous vous recommandons de le « troquer » (même contre quelque chose de peu de valeur), afin d’être dans un esprit d’échange et non d’assistanat.

 

PERSONNEL

 

Nombre de guides & porteurs obligatoire:

 

Safari:

Vous partez généralement avec un cuisinier, un chauffeur, et un guide francophone. Le guide peut être aussi le chauffeur, mais si cela économise effectivement sur les pourboires, l’attention pour rechercher les animaux n’est pas la même si l’on doit également se concentrer sur la piste et les trous à éviter!

Montagne:

C’est selon la voie empruntée.

 

Mont Meru et Kilimanjaro voie Marangu:

 

1 pax: 3 porteurs 1 cuisinier 1 guide
2 pax: 4 porteurs 1 cuisinier 2 guides
3 pax: 6 porteurs 1 cuisinier 2 guides
4 pax: 8 porteurs 1 cuisinier 2 guides
5 pax: 10 porteurs 1 cuisinier 3 guides
6 pax: 12 porteurs 1 cuisinier 3 guides

 

Kilimanjaro autres voies:

1 pax: 3 porteurs 1 cuisinier 1 guide
2 pax: 6 porteurs 1 cuisinier 2 guides
3 pax: 9 porteurs 1 cuisinier 2 guides
4 pax: 12 porteurs 1 cuisinier 2 guides
5 pax: 15 porteurs 1 cuisinier 3 guides
6 pax: 18 porteurs 1 cuisinier 4 guides

ATTENTION! Il y a de la corruption aux portes du parc. Si on vous impose un guide ou des porteurs en plus, annoncez que vous ne donnerez pas plus de pourboire que prévu et qu’ils devront partager même si l’équipe s’agrandit. le mieux est encore de demander à les rencontrer avant l’ascension.

Zanzibar: Rien à voir! C’est beaucoup moins cher, et on retrouve la vraie notion de pourboires, quelques dollars par ci par là.

EQUIPEMENT

 

equipement dessin

 

Safari:

– mettez des vêtements de couleurs neutres, beige, blanc, kaki, pastels. Les couleurs vives peuvent perturber les animaux… le noir et le bleu foncé attirent les mouches tse-tse!

– pensez aux maillots de bains, crème solaire, lunettes, chapeaux

– si vous avez une bonne paire de jumelles, elle sera peut-être meilleure que celle que nous mettons à disposition dans la jeep, et deux paires valent mieux qu’une!

– une deuxième batterie pour l’appareil photo permet de ne rien rater.

– un adaptateur de prise britannique

– une multiprise pour tout recharger en même temps, ou squatter la prise des voisins sans les faire enrager.

– spray anti-moustique « tropical » pour la peau (nous ne donnons pas de conseil concernant le choix de prendre tel ou tel traitement anti-paludisme, mais nous recommandons une consultation médicale avant de partir)

– des chaussures de toile légère suffisent, même si vous faîtes un walking safari. Par contre s’il est prévu que vous randonniez dans la zone du Ngorongoro ou dans les Udzungwa Mountains, il est préférable d’apporter au moins des chaussures de running.

Montagne:
Voici un lien vers un article de mon blog qui vous aidera à trouver des listes toutes prêtes de matériel établies par des gens qui ont fait l’ascension:
https://latanzaniedestephanie.wordpress.com/2014/05/20/lequipement-pour-le-kilimanjaro/
Zanzibar:
La décence est requise dans le port des vêtements comme dans tout endroit de culture musulmane: éviter robes courtes pour les femmes, shorts pour les hommes, et débardeurs en ville; mais sur la plage, aucun problème pour les maillots de bain. Par contre, pensez aux chaussures crocs pour aller dans l’eau, les plages sont de sable fin, mais on peut se blesser sur des caillous dans l’eau En mer soyez très prudents avec le soleil qui peut brûler gravement.
HÉBERGEMENT
la vie en lodge...
la vie en lodge…

Safari

Le tented camp:

C’est le camp de toile de luxe, entre lodge et bivouac à l’ancienne, beaucoup de cachet, style camp colonial, prix équivalents voire plus élevés que les lodges. Exemple: le Mapito au Serengeti

Le mobile camp:

C’est un tented camp qui n’est pas fixe, c’est à dire qu’il se déplace au gré des saisons pour être toujours plus près des animaux. C’est souvent le plus onéreux. Exemple: le Kati Kati au Serengeti

Le lodge:

Il a des prix variables selon son standing et où il est situé (100$ la nuit à Karatu, jusqu’à 1000$ la nuit au cœur des parcs, ça dépend, il y en a de toute sorte). C’est un lieu en dur, des chambres et non des tentes de luxe. Généralement! Car parfois on trouve de petits hôtels qui se donnent le nom de lodge, pour attirer le chaland, mais ils n’ont rien de comparable avec les lodges des parcs!

Les campings:

Ils se divisent en « public campsite » et « special campsite »:
– les « public » comme ceux de la zone de Seronera au Serengeti, sont à 30$ pp. Ils ont un bâtiment sanitaire, et deux bâtiments restauration, l’un est la cuisine collective pour les cuisiniers, l’autre la salle de restauration grillagée pour ê
tre protégé des animaux.
– les « special » campsite sont un peu plus chers, ce sont des emplacement au coeur du parc sans aucune installation, votre agence doit apporter tout le matériel, eau, toilettes portatives, douche etc; vous êtes seul « into the wild ».

Il y a aussi des lodges qui ont des emplacements de camping, dans les villes comme Karatu ou Mto wa Mbu.

Mais aussi:

Les hôtels locaux comme le Lutheran Hotel à Karatu, bon marché, et les guesthouses locales mais les agences n’aiment pas trop envoyer leur clientèle là car c’est souvent un peu sommaire, avec des problèmes de pression d’eau dans la douche, d’électricité, donc plutôt pour les backpackers.

Montagne:

L’hébergement en montagne se fait exclusivement sous tente, à deux exceptions près:

– la voie Marangu sur le Kilimanjaro permet la location de huttes (4 places ou dortoirs de 20 places), si l’on réserve à l’avance.

– l’hébergement sur le Mont Meru se fait également en huttes.

Zanzibar:

Il existe une gamme très étendue de types d’hébergement, de la guesthouse au « Resort », complexe hôtelier allant jusqu’à cinq étoiles. Noreen, notre partenaire de Amo Zanzibar Tour, en connait une bonne partie et en a sélectionné pour nous. Quant à moi, j’ai aussi mes préférés, qui cumulent un certain nombre de qualités, du design en artisanat local au respect de l’environnement, en passant par l’amabilité du personnel et la qualité de la cuisine.

 

TRANSPORT

 

Voiture:

Les transports de l’aéroport à l’hôtel, de la ville au village Maasai ou aux portes du Kilimanjaro sont fait la plupart du temps en Toyota Voxy; le transport en safari est assuré en Toyota Land Cruiser 5 ou 7 places, avec toit ouvrant.

On est jamais à l’abri d’une crevaison sur une piste en Afrique, mais en un quart d’heure le chauffeur sait la remplacer.

 

dessin de Matthew Diaz http://www.chewboy.com
dessin de Matthew Diaz

Avion:

Les vols internationaux atterrissent principalement dans les trois grands aéroports suivant:

– Kilimanjaro Airport: situé à mi-chemin entre Moshi, ville de départ de l’ascension du Kilimanjaro, et Arusha, ville de départ des safaris dans les parcs du nord.

– Dar es Salaam, capitale du pays, ville de départ des safaris dans les parcs du sud et du ferry pour Zanzibar

– Zanzibar-Kisauni, sur l’île, au sud de Stone Town.

Les vols domestiques sont assurés par plusieurs compagnies telles que Precision Air, Flightlink, Tropical Air etc.

Les liaisons entre les parcs nationaux sont assurés par Coastal Aviation en petits charters assez onéreux. Mais au vu des distances entre certains parcs, il est parfois plus avantageux de prendre l’avion plutôt que de payer deux jours de location de voiture+ hébergement.

Bus:

Pour les trajets Nairobi-Arusha ou Arusha-Dar es Salaam, nous réservons des places dans les bus express des compagnies Harambee,  Riverside ou Dar Express.

Ferry:

Pour la traversée Dar es Salaam-Zanzibar, nous travaillons avec Azam Marine et réservons les places sur les ferries Kilimanjaro II ou III. La traversée dure environ 2h selon les conditions météorologiques.

 

NOURRITURE

 

Bienvenue dans un des rares pays exempt de tout Mc Donald, KFC ou Starbuck! Seules quelques franchises de fastfood sud africaines sont parsemées dans la capitale.

La nourriture est différente du continent à Zanzibar, voici quelques exemples:

  • Nyama choma: viande grillée au barbecue tout simplement!

  • Chipsi maiai: omelette aux pommes de terres

  • Muhogo/kasava: manioc (frit)

  • Wali kuku/ wali samaki / wali ngombe: riz et poulet, riz et poisson, riz et boeuf

  • Ugali: purée de manioc façon foufou ou polenta

  • A Zanzibar: calamar et poissons en sauce, cuisine indienne

  • sans compter tous les fruits et épices de saison.

Nous pouvons nous adapter à n’importe quel régime particulier si nous prenons le temps d’en discuter ensemble.

 

Epices de Zanzibar
Epices de Zanzibar

TELEPHONE/INTERNET

 

Pas de cabine en Tanzanie, mais si votre téléphone est débloqué, vous pouvez acheter une carte sim à 2$ et acheter du crédit pour vos appels locaux (rester en contact avec l’agence ou avec vos amis qui sont sortis en ville…)

Sur la montagne ou en safari, vous trouverez parfois du réseau téléphonique mais c’est très aléatoire.

Tout hôtel ou restaurant est équipé d’un générateur qui se met en route si l’électricité est provisoirement coupée.

Il y a de nombreux cafés internet en ville. Mais certains sont sujets aux fréquentes coupures d’électricité!

Les lodges ont souvent un accès internet. Le mieux pour communiquer avec ses proches est encore de télécharger une application telle que Skype ou What’s app et attendre d’être à l’hôtel pour avoir la wifi. En cas d’urgence, demandez à emprunter le téléphone de votre guide.

 

 CADEAUX

 

Comme partout en Afrique, vous trouverez de l’artisanat tel que sculptures en bois, tissus batiks, bijoux fantaisie, peintures sur toile. Les particularités en Tanzanie sont:

  • les kanga, tissus imprimés nationaux (il est écrit sur le bord un adage en swahili et la provenance en Tanzanie)

  • les Tinga Tinga, peintures à l’huile naïves représentant des animaux disproportionnés façon dessin animé.

  • L’artisanat Massai qu’on trouve également au Kenya: bijoux, tissus à carreaux, dagues, peaux.

  • Le café: même s’il est surtout destiné à l’exportation, on peut en trouver en vente dans les rues, mais il faut se faire indiquer l’endroit.

  • La tanzanite: une gemme bleutée qui provient des mines à 30km d’Arusha dont le négoce est détenu par les Massai. En bijouterie.

tanzanite
tanzanite
Publicités

11 réflexions sur “Conseil avant départ

  1. Bonjour Stéphanie,
    Je pars seule à Zanzibar dans un mois, et je voudrai savoir si je peux éventuellement rapporter des vêtements et fournitures à des écoles ou associations ? Avez-vous 1 ou 2 adresses à me communiquer ?
    Cordialement
    Stéphanie Benbalit

    J'aime

    • Bonjour et merci de penser aux populations locales quand tu voyages!
      J’ai une amie et partenaire, Noreen, à Stone Town, qui connait bien certaines associations et écoles locales et serait ravie de t’orienter sur lesquelles ont besoin de matériel. Elle a une petite agence touristique en ville, et voici le lien de son site pour avoir son adresse et son numéro:
      http://www.amozanzibartours.com
      Elle est allemande et mariée à Amo qui est de Zanzibar. Ils sont très gentils et très soucieux d’aider et travailler avec les locaux. N’hésite pas à leur dire que tu viens de ma part. Je sais qu’en décembre dernier quand j’y étais, j’ai donné à Noreen du matériel médical et elle l’a apporté à un dispensaire.
      Bon voyage!
      Stéphanie

      J'aime

  2. Bonjour Stéphanie,
    Je me permets de t’écrire car je compte partir en Tanzanie cette année, et j’hésite encore entre le mois de juin ou de juillet. Afin d’éviter la saison haute (touristes en grand nombre) je tablais plutôt sur juin, juste après la saison des pluies. Mais si tu pouvais me donner ton avis sur la question, cela me permettrait de faire mon choix en toute sérénité 🙂
    Merci à toi,
    Marie

    J'aime

    • Bonjour Marie,
      Bien sûr en toute logique tu as raison de préférer un mois hors vacances scolaires, mais cela dépend surtout de ce que tu comptes y faire. En safari, je t’avoue que vu l’immensité des parcs nationaux, je n’ai jamais été gênée par les touristes (dont nous faisons partie n’est-ce pas 😉 sauf peut-être aux portes des parcs le temps des formalités.Là où c’est désagréable, c’est dans les ports ou gares routières, mais ce ne sont pas les touristes, ce sont les locaux qui t’assaillent pour se faire quelques shillings sur la revente de billets de transport.
      Si tu te promènes parmi les associations locales,hors des sentiers battus, tu ne croiseras pas beaucoup de touristes par contre! Et c’est là que tu découvriras vraiment le pays.J’espère que ça aide!

      J'aime

  3. Bonjour Stéphanie
    Ma fille qui se trouve actuellement à Zanzibar voudrait s’investir dans l’aide humanitaire et renouveler son visa de 3 mois qui va expirer le 12 juillet . Pourriez vous svp me donner des conseils pour qu’elle soit dans la légalité par rapport aux services de l’immigration. Merci

    J'aime

  4. Bonjour Stephanie
    Je voudrais partir à Zanzibar en août 2018 ont me recommande de faire le vaccin de la fièvre jaune et traitement anti paludissme j’ai un peu de retissance que dois je faire y a t’il des risques ??
    Pourriez vous me conseiller pour moi et ma famille.
    Salutations merci

    J'aime

    • Bonjour Christiane,

      La vaccination contre la fièvre jaune n’est obligatoire que lorsque l’on provient d’un pays à risque (Cela vaut si vous passez quelques jours au Kenya avant la Tanzanie). C’est donc à présent une question de sensibilité individuelle, le sujet des vaccins étant très polémique; il faut se référer aux conseils aux voyageurs de <a href="http://France diplomatie » rel= »noopener » target= »_blank »>France diplomatie

      Dans la pratique, la vaccination contre la fièvre jaune peut être demandée malgré tout à certains endroits, aussi si vous ne souhaitez pas la faire, munissez vous de ce texte imprimé, très utile: paragraphe « immunization » de l’ambassade des Etats Unis en Tanzanie.
      On peut aussi ne pas la faire et si on nous demande, la faire à ce moment sur place.

      Concernant le traitement anti paludisme, et en général tout ce qui concerne la santé, ne vous privez pas d’aller voir un médecin en maladies tropicales dans votre CHU. Il existe différents traitement anti paludisme avec plus ou moi d’effets secondaires. On peut l’accompagner de desmodium, une plante qui aide le foie à l’absorption d’antibiotiques.
      Quand on décide de se passer de traitement préventif (notamment quand le séjour st de longue durée), il faut dans ce cas être très attentif aux moindres signes de fatigue, fièvre, éruption cutanées, etc, et aller faire un test en laboratoire.
      Il y a des endroits où le paludisme est inexistant, d’autres où il y a plus de risque, à l’intérieur du même pays.

      Voilà ! Je vais faire un article détaillé prochainement, notamment concernant la santé et l’ascension du Kilimanjaro.

      En espérant vous avoir donné des pistes.

      J'aime

  5. Bonjour Stéphanie,

    merci pour toutes ces infos!
    Je pars en Tanzanie en Février: pour l’argent sur place, conseillez vous de venir avec du cash (en euros) et de changer à des bureaux de change ?
    Il faut échanger les euros en dollars ou en shilling tanzanien?
    Une autre possibilité est d’échanger les euros en dollars en France.

    Merci pour ces conseils,
    Mathieu

    J'aime

    • Bonjour Mathieu,
      Si vous vous y prenez à l’avance, vous pouvez choisir le jour du change et donc le meilleur taux, encore faut-il s’y connaître un peu en bourse. Je vous conseille de changer maintenant vos euros en dollars car en ce moment c’est très intéressant, qui sait si en février on ne perdra pas au change? Vous pouvez emporter quelques euros à changer en shilling dans un bureau de change en ville pour avoir de la menue monnaie et pouvoir acheter des choses dans la rue: les mamas qui vendent des fruits par exemple préfèrent les shillings mais les boutiques et hôtels, et tout endroit lié au tourisme, prennent les dollars.
      Certaines personnes cependant n’aiment pas avoir d’espèces sur eux. Si vous partez sans beaucoup de dollars et préférez retirer à un distributeur, sachez que vous obtiendrez des shillings directement.
      J’espère vous avoir renseigné ! Bon voyage en Tanzanie !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s